La suite de l’exploration de mon monde ch’ti. L’ouvrier, les ouvriers, mythifiés, tellement qu’on a fini par les oublier. On les redécouvre, invisibles, Mais on les croit toujours homogènes, ce qu’ils n’ont jamais été. Belle icono, belle maquette, merci Thomas.

224 pages, livre illustré, Gründ, sorti le octobre 2010.